Depuis plus de deux siècles, l’industrie manufacturière absorbe les nouvelles technologies.

Aujourd’hui, la quatrième révolution industrielle apporte l’industrie 4.0, qui devrait transformer le travail à un rythme sans précédent grâce à des technologies telles que l’intelligence artificielle, la robotique avancée et l’automatisation cognitive, et l’Internet des objets (IoT). Et, contrairement à l’idée générale, ces technologies créeront plus d’emplois qu’elles n’en détruiront.

De plus, l’industrie 4.0 connaîtra un décalage entre les employés disponibles et les compétences nécessaires pour les emplois ouverts, ce qui signifie qu’un grand nombre d’emplois seront laissés vacants. Comment l’industrie manufacturière peut-elle se préparer à ces futures usines et préparer sa main-d’œuvre à travailler aux côtés des robots et des technologies avancées ?

Réinventer les emplois manufacturiers pour l'industrie 4.0

Comment le travail change-t-il, quels types de compétences et de carrière nécessaires, quels types d’outils digitaux qui aident les employés, et à quoi ressemble une journée normale de travail. Ce sont les questions qu’il faut se poser pour l’avenir de la manufacture.

Dans ses recherches, Deloitte a identifié trois thèmes principaux pour ces changements.

Inclure les humains.

Les principales organisations travaillent dur pour inclure les humains dans la boucle : repenser l’architecture du travail, reformer les gens et réorganiser l’organisation pour tirer parti de la technologie. L’objectif plus large n’est pas seulement d’éliminer les tâches de routine et de réduire les coûts, mais de créer de la valeur pour les clients et donner du sens au travail des ouvriers.

Développer les compétences digitales et les « soft skills ».

La montée en puissance de l’automatisation sur le lieu de travail apporte une suite intéressante pour les compétences nécessaires. Comme la technologie remplace bon nombre des tâches manuelles ou répétitives, elle libère de l’espace pour des compétences uniquement humaines, ou « soft skills ». Les entreprises ont besoin d’employés capables de faire preuve de compétences comme la pensée critique et le management ainsi que les compétences digitales nécessaires pour travailler avec l’automatisation.

Tirer parti de la boîte à outils digitale.

Parallèlement à la transition vers l’automatisation, la robotique et l’intelligence artificielle, la main-d’œuvre manufacturière s’appuie de plus en plus sur des outils digitaux pour effectuer efficacement leur travail. Des outils tels que les plateformes de collaboration, les réseaux sociaux professionnels et la messagerie instantanée permettent d’accroître la productivité en facilitant la communication.

Alors que la transformation digitale et la quatrième révolution industrielle continuent de redéfinir les emplois manufacturiers de l’avenir, les dirigeants et les employés doivent adopter un environnement de travail qui combine technologie de pointe et compétences digitales avec « soft skills ».

Comprendre comment le travail pourrait changer peut aider l’industrie dans son ensemble à se préparer à un avenir qui promet d’être transformateur.

Industrie 4.0 : le futur de l’industrie manufacturière

se préparer à l'industrie 4.0 : le futur de l'industrie manufacturière

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchez ?

Vous nous manquez déjà ...

Recevez nos prochaines parutions (cas, résultats d’études, programme de formation) par email ou SMS


Vous souhaitez être contacté ?

Par téléphone:

Au 01.42.36.11.12

Nous rencontrer directement

Au 10 rue Beauregard 75002 Paris